The xx – Coexist

the_xx_rvb_300_2

Trois ans que nous attendions ça. The xx sont de retour.

Avec COEXIST, le défi du second album est relevé : xx avait été accueilli par la critique tel un ovni minimaliste so british récompensé par un Mercury Prize. On ne le sait que trop bien, ce n’est pas facile de sortir un deuxième album après un premier très réussi. Et le gouffre dans lequel le groupe nous a laissé entre 2009 et 2012 n’a rien fait pour minimiser le risque.

Nouvelles sonorités, influences house et techno, le trio londonien revient pour faire vibrer nos oreilles, et surtout, nous faire vibrer nous.

L’album débute par Angels. Délicieusement envoûtés par le charme xxien, on se demande si les onze autre morceaux vont être dans la continuité… Arrive Chained, et la, on remercie vraiment Romy Madley Croft, Oliver Sim et Jamie Smith pour ce véritable orgasme auditif. Les morceaux Fiction et Try sont sans doute les plus sombres de cet opus, mais certainement les plus mystérieux et hypnotiques. Tout comme Fantasy et Shelter dans le premier album, on apprécie la limite entre le côté « sombre » et le côté un peu plus « festif' » de ce disque, marquée par Reunion et Sunset. Lentement mais sûrement, on pénètre dans cette galaxie de nouvelles résonances.

Missing et Tides viennent montrer aux possibles détracteurs que, non, ce groupe ne reste pas dans son univers, mais tente d’autres choses, ce qui lui va plutôt bien! Les sonorités sont inédites. On a l’impression de ne jamais être à court de nouveautés avec The xx.

XL-Video-The-xx-txx102220146

Le temps de manger un marsh-mallow, – ou bien une tartine de Nutella, comme vous voulez – on écoute Unfold, et on se laisse envoûter le temps d’une belle balade romantique. Mais pas le temps de souffler, on découvre Swept Away, un morceau résolument plus électronique, tout à l’image de Reunion et de Sunset. Un univers qu’on pourrait qualifier d’inconnu pour le groupe, mais qui lui réussit si bien…

L’album se clôt sur Our Song, comme un dernier cadeau pour nous faire attendre, si possible, pas trois ans.

À cette échelle de talent, on ne saurait accepter un album, ou plutôt une merveille auditive telle, tout les trois ans. On en veut plus!

Avec COEXIST, The xx prouvent qu’ils ne sont pas qu’un groupe de passage, mais qu’ils seront la pour nous faire rêver encore des années.

Et nous, après ces deux album magiques, on en redemande.

Site Officiel

Digital

Publicités

Un commentaire

  1. sandy034

    Fière de ton premier article, Mélina. Et merci de m’avoir fait découvrir leurs albums, envoûtants et déroutants. Je t’aime. Maman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :