Rencontre avec LadyBug and the Wolf

226722_479503338762878_1080348126_n

Nous vous faisons découvrir aujourd’hui un jeune groupe de folk venant de Saint-Etienne, voici Ladybug and the Wolf. Le groupe qui sortira un premier EP cette année nous emmène dans un agréable monde doux et paisible sur ces quelques chansons que nous avons eût le plaisir d’écouter, ils seront notamment de passage à l’Estrade à St Etienne le 5 mars prochain en compagnie d’un autre groupe stéphanois, Peace Of Mind que nous aurons le plaisir de vous faire découvrir aussi, un peu plus tard, mais maintenant voici le temps de découvrir la petite interview du groupe.

  • Bonjour, une petite présentation du groupe pour commencer ?

Ladybug and the Wolf c’est un groupe Folk qui a vu le jour en septembre 2011. Pour la
petite histoire, nous cherchions initialement tous les deux à enrichir nos projets musicaux
respectifs. Nous avons donc pris contact et suite à cette rencontre un nouveau projet s’est créé
autour de notre univers commun. Composer à deux était une évidence et tout s’est fait très
naturellement.

  • D’où provient le nom Ladybug and the Wolf ?

C’est tout simplement la rencontre entre une coccinelle et un loup !
Disons que si l’on souhaitait intégrer notre musique à un lieu ou une ambiance, ce serait celui
de la forêt. Un lieu sauvage et très vaste, peuplé de toutes sortes de choses que l’on ne voit
pas au premier coup d’œil. Nous redoutons l’idée d’être enfermés et préférons les grands
espaces aux endroits clos.
C’est aussi une référence directe à notre caractère et notre personnalité.

  • Quelles sont vos influences musicales ?

Même si nous pourrions citer la musique Folk comme influence principale car nous avons
toujours baigné dedans depuis notre plus jeune âge, nous écoutons tous les styles de musique
que ce soit le blues, le rock, l’électro ou encore le jazz. Il est difficile de cibler un univers ou
un artiste en particulier. Lorsque nous composons, nous ne pensons à aucune musique. C’est
plus un état d’esprit qui nous inspire une mélodie. C’est ce qui apportera à chacune de nos
compositions une identité propre.

  • Vos coups de cœur 2012 ?

The Wolf : Le nouveau triple album de Damien Saez parce qu’il s’est enfin décidé à
incorporer un orchestre à ses musiques et qu’il le fait merveilleusement bien. De plus, chaque
partie a son univers (folk, rock et chanson réaliste) mais l’ensemble reste d’une logique
évidente. Et ses textes sont toujours autant remplis de poésie.
Et comment ne pas citer le nouvel album de Sigur Ros. Le génie de ces Islandais n’a vraiment
aucune limite !

Ladybug : Michael Kiwanuka sans aucune hésitation ! Parce qu’il jongle entre les
atmosphères hyper touchantes très folk, puis jazz ou soul, j’ai l’impression d’être dans un
film de l’époque de mes grands parents quand j’écoute ça. Et puis le dernier album d’Animal
Collective parce qu’il contient tous les ingrédients pour tantôt me faire planer ou bien
recharger mes piles sur des sons très acides, comme une transe dans les oreilles.

  • Les rencontres que vous avez faites ?

Il y a tout d’abord eu la rencontre avec un artiste hip-hop de notre région : Eska. Après une
belle aventure avec Eska Crew il y a quelques années, il revient en solo en 2013 avec un
projet en 3 parties qui relie le hip hop à d’autres genres musicaux.
Eska nous a contactés notamment pour collaborer avec lui et la Dub Incorporation sur un des
titres de ce projet.

Nous avons également eu de nombreux contacts suite au tremplin Metropolis que nous avons
remporté dans la salle du Fil. Parmi eux, le label Honey Pie Record qui nous a donné la
chance d’enregistrer notre premier EP.

  • Vos projets pour 2013 ?

Notre premier EP intitulé « To raise a miniature garden » qui verra le jour début Avril et donc
la collaboration avec Eska pour le projet qui sortira en Mars.
Mais l’année 2013 devrait être principalement consacrée à la promotion de notre EP, entre
clips et dates de concerts (pour les programmateurs susceptibles d’être intéressés, contactez
notre manager sur management.ladybugwolf@live.fr).

  • L’année 2012 en un mot ?

Bûche. (C’est le mot le plus représentatif parce qu’il est en lien direct avec notre univers déjà ; et puis depuis la naissance de Ladybug and the Wolf il y a un peu plus d’un an, nous n’avons jamais cessé de « bûcher » sur énormément d’aspects liés de près ou de loin à notre musique.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :