Rencontre avec Owlle

owlle-1low

Comme promis, nous vous avions fait découvrir il y a quelques jours la jeune artiste française pleine de talent, Owlle. Aujourd’hui c’est une interview que nous vous proposons avec elle, histoire d’en connaître plus sur son parcours et son univers. En complément de cette belle interview à laquelle elle a répondu avec gentillesse, retrouvez-là aux commandes de notre playlist du mois toute la période de mars. Voici la rencontre.

  • Hello, Owlle, est-ce que tu pourrais te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore?

Mon nom est Owlle, je suis auteur compositeur interprète d’une musique que j’auto-qualifie de Dreampop!

  • Parle nous de toi, de ton histoire, du avant ta carrière musicale, de ta passion pour la musique… Pourquoi Owlle ? Il y’a une signification particulière?

J’ai choisi ce pseudonyme car je trouvais un lien entre Owl « le hibou/chouette » et mon univers musical. Je travaille beaucoup de nuit pour composer. Il y a la nuit une sorte de magie que je ne retrouve pas forcément en journée, il se passe quelque chose d’un peu mystique.

Je ne suis pas musicienne de formation, mes premières compositions sont venues assez tard, alors que j’étais encore étudiante aux Beaux Arts, ce cursus reste d’ailleurs une base très solide & fondamentale pour moi.

  • Quels artistes t-ont influencés, t-ont donner envie de faire de la musique?

Mes premiers coups de coeurs musicaux sont probablement liés à la scène Trip Hop de Bristol, Portishead/ Massive Attack, puis plus tard des artistes vraiment ultra pop comme Madonna par exemple.

  • Tu as fait des premières parties avec Lilly Wood & The Prick, c’était comment ?

Les premières parties de Lilly Wood ont été une vraie chance pour moi. . Il y a eu de très belles rencontres, entre autre au sein de cette équipe. J’espère que leur public sera prêt à me suivre aussi. Je repars sur scène avec eux début Mars en France et en Belgique!

  • Tu as sortie un premier EP Ticky Ticky, comment c’est passé la création de celui-ci ? Un album va voir le jour bientôt ?

Cet EP est sorti à un moment où je me sentais prête & suffisamment confiante pour donner plus et embrayer sur l’album. Il fallait que la couleur reflète ce que je suis et donner le ton pour la suite. Et ceci prend du temps… Ce n’est pas quelque chose que l’on décrète parce qu’on l’a décidé!

L’album : je suis à l’heure actuelle en train de l’enregistrer, et oui ça prend du temps aussi. Mais ce temps la est nécessaire si on ne veut pas décevoir et se décevoir. La précipitation serait très mauvaise conseillère, il y a une seule urgence, celle de composer – dans la mesure de mes jeunes moyens – les meilleurs morceaux possibles, ceux que je voudrai encore défendre dans 10 ans, 20 ans. Impératif sain dans un monde qui pousse à la vitesse, à la précipitation.

  • Ta musique est différente, très envoutante, tu as un univers particulier, comment procèdes-tu dans l’univers créatif ? Pour les textes, les musiques…

La création, j’ai dû mal à me forcer même si j’essaie de garder un certain rythme. Ca reste aussi du travail bien que très plaisant.

En général je commence par les beats, les basses, en somme la rythmique, puis le texte vient systématiquement après avoir testé la mélodie.

  • Ton passé de plasticienne semble justifier justement cet attrait pour l’univers visuel que tu développes autour de ta musique, notamment ton look mais également à la scénographie de tes concerts et maintenant aux clips qui vont illustrer tes titres. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Ce passage aux Beaux arts a été très important dans ma manière de penser et développer mon esthétique. Si cela se remarque tant mieux. J’aime l’idée de créer un univers singulier et d’emmener les gens avec moi.

  • Un album dont tu ne peux pas te passer ?

L’album de Frank Ocean!

  • Si tu avais une musique à nous faire écouter et découvrir ?

Une artiste scandinave qui s’appelle Mø

  • Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la suite des choses ? Un dernier mot pour la fin ?

Que tout se passe pour le mieux, tout simplement.

Hâte de vous faire découvrir très bientôt les remixes des morceaux de mon premier EP. Vous allez bouger votre body! je suis ravie que d’autres producteurs talentueux aient été touchés par mes morceaux et aient voulu y apporter leur touche!

Moonlight Matters par exemple qui a remixé Disorder m’a bluffée, c’est une belle rencontre artistique. Mais également Team Ghost qui s’est penchés sur Ticky Ticky. Dans une phase que j’appellerai encore de recherche de Son, de MON son, me frotter à celui d’artistes d’univers différents est assez excitant.

Et puis, avant l’été, il y aura de nouveaux morceaux aussi!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :