Everything Everything et Sarah W Papsun à Paris

Dans une salle parisienne du  20ème arrondissement en début d’un week-end chaleureux, avait lieu un concert avec deux groupes qui font leur tournée européenne, dont leurs fans ont fait le déplacement pour assister au spectacle.La flèche d’or est une salle sombre ayant pour décor une ancienne gare mais qui a son charme parisien, un concert complet, les Parisiens et les Britanniques ont su répondre présent pour accueillir ces deux bandes.

Une première partie excellente. Avec 6 musiciens sur scène,  Sarah W Papsun nous propose une énergie débordante n’hésitant pas à être proches de leur public, quitte à sauter dans la foule guitare à la main. Les artistes sont mouillés de transpiration dès la troisième chanson, vont d’un instrument à un autre en pleine chanson. Des chansons, des riffs et des refrains entraînant une envie de bouger la tête, sauter sur place. Des influences importantes de Skip The Use et ShakaPonk par leur musique Eléctro et Pop rock. Leur chanson Kids Of Guerilla représentant leur hymne de show. Un groupe à garder dans ces favoris et surtout à voir en concert… Un futur grand groupe.

Everything-Everything-6

Les lumières s’éteignent, les fans commencent à se rapprocher de la scène et se tassent de plus en plus. Les Bogoss rentrent sur scène habillés sur leur 31. Les filles hystériques explosent leurs cordes vocales… C’est parti ! Les artistes Britanniques débutent leur show. Et non ce n’est pas les One Direction, mais bien le quatuor Anglais Everything Everything. Le groupe débute par une chanson assez calme Torso Of The Week et ensuite Kemosabe utilisant les synthés pour l’éléctro et les guitares et la batterie pour la Pop. La foule ne réagit pas tellement durant la chanson mais les applaudit à la fin pour les encourager, la mayonnaise n’a pas réussi à prendre. Le quatuor Britannique a choisi de monter en crescendo durant tout le concert. Ils décident de continuer avec des chansons rythmées, comme leur grand tube Cough Cough pour le plus grand plaisir des spectateurs. On prolonge avec Duet un délice, représentant leur influence qui est Vampire Weekend. A la fin de la prestation leurs fans sont déchaînés, applaudissent, crient, ils demandent le rappel imminent des artistes. Les 4 musiciens décident alors de revenir sur scène pour une dernière chanson.

Au final, un concert mémorable avec deux grands groupes, montrant leur capacité d’énergie sur scène. Des groupes à garder en mémoire durant les années à venir et à aller les voir en concert.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :